Devenez 

membre et 

participez

à l'espace 

discussion.

FESTEN de THOMAS VINTERBERG et MOGENS RUKOV

Cie Contrebande

Mise en scène : Sylvie CLEYET

Adaptation du film par Bo hr. Hansen

Texte français de Daniel Benoin

 Durée : 1h30

Avec

La  Famille

Helge, le père : Yves Yger

Else, la mère : Claudine Humbert

Christian, le fils aîné : Etienne Guillemain d’Echon 

Michaël, le cadet : Guillaume  Gabriele

Hélène, la fille : Catherine Douillet

Linda, la soeur fantôme : Juliette Savioz

Mette, la femme de Michaël : Juliette Savioz  

Grand-père (paternel) : Maxence Girard 

Grand-mère (paternelle) : Florence Célérier 

Gbatokaï, le fiancé d’Hélène : Ernest Maximuangu 

La fille de Michaël et Mette : Camille Jacquis

Le personnel

Pia, la bonne : Corinne Seguin

Michelle, la deuxième la bonne : Florence Célérier

Lars, le maître d’hôtel : Joël Tomassini

Kim, la cuisinière : Isabelle Goître

Une serveuse : Christiane Eschalier

 

Les amis

Oncle Leif : Franck Collomb-Gris

Helmut, le maître de cérémonie et le collaborateur du père : Pierre Lefebvre

Une tante : Isabelle Goître

Preben : Patrice Lucidarme

Bent/ Poul : Gilles Cordier

La femme de Bent : Marie Chapuis

Les secrets les plus inavouables sont brusquement jetés en pâture aux invités, entre la poire et le fromage.

Tout commence dans une ambiance de fête où famille et amis se retrouvent pour les soixante ans d'Helge Klingenfelt, patriarche d’une riche famille danoise, un homme à qui tout semble avoir réussi.

Alors que la fête bat son plein, Christian, le fils aîné de Helge, est chargé par son père de dire quelques mots et, à la surprise de tous, va dévoiler un lourd et honteux secret. Dès lors le vernis du bonheur familial part en éclats.

S'ensuivent mille et unes engueulades, prises à partie et retournements de situation, dans une ambiance devenue étrange et tendue.

Et c'est autour d'une immense table, qui est aussi une scène, que les 20 acteurs s'invectivent, se cherchent, se trouvent et se dispersent. Des liens se créent, d'autres se brisent…

Car dès lors que nous ne nous sentons plus gardien mais prisonnier d’un secret, il nous faut trouver le moyen de le dire, avec les mots et le ton justes. Et Sylvie Cleyet nous le confirme : « C’est bien le problème du secret de famille qui est crucial ici et que je désire mettre en exergue ».






Adaptation du film par Bo hr. Hansen

Texte français Daniel Benoin.

Vendredi 10 Avril

Samedi 11 Avril

A 20H30


 

Plein Tarif : 12 €

Tarif réduit: 10 €