Devenez 

membre et 

participez

à l'espace 

discussion.

Les brèves

Comapgnie Provisoire

Le process au Théâtre Prémol :

Un acteur se présente et raconte une histoire à un petit comité de spectateurs, une «brève» de moins de quarante minutes. Un geste simple qui privilégie la rencontre avec le public. Une personne nous parle et nous plonge dans le langage pour en extraire des personnages, des anecdotes, des histoires : de l’émotion.

Dominique Léandri : Les Misérables.

Une femme nous parle des misérables. Et plus précisément des gamins des rues. Et plus précisément de Gavroche. Il est un des fils des Thénardier. 

 

 

 

Depuis sa création, la compagnie provisoire mêle la «création» et la «transmission». La compagnie provisoire investit des espaces, des théâtres et des territoires et prend le temps d’en rencontrer les publics. Leur singularité de leur recherche artistique est d’inventer des spectacles désencombrés de toute la machinerie théâtrale pour préserver la relation entre les acteurs et les spectateurs; pour les faire se rencontrer autour d’un texte, d’une forme, d’une idée ou d’une thématique... La compagnie provisoire fait une escale à Prémol à l’occasion d’une résidence de travail accueillie au Pot au Noir.


 

 

 

 


Livré à la rue, il connaît des voleurs, parle argot, chante des chansons insolentes et a le cœur sur la main À douze ans, Gavroche va participer à l’insurrection républicaine.

Julien Guill : L’homme qui rit.

Un homme nous raconte l’histoire de Gwynplaine. Un saltimbanque, plus connu en Angleterre sous le nom de «L’homme qui rit».

 

Le Théâtre Prémol vous propose :

Les brèves, le  mercredi 16 mai à 20h00

Tarifs : 8 et 10 euro.

Une large cicatrise lui traversait le visage. Gwynplaine a été élevé par les comprachicos, une communauté qui achète les enfants et les mutiles pour en faire des monstres...

 

Découvrir et faire connaissance avec la compagnie : 

http://www.lacompagnieprovisoire.fr/