Autour de Macbeth / théâtre

Compagnie Le contre poinG

Résidence     de     travail   au  Théâtre   Prémol

"Le pire des maux est que le pouvoir soit occupé par ceux qui l'ont voulu." (Platon)

Après s’être essayé au théâtre contemporain et au registre de l’intime, le Contre poinG a aujourd'hui le désir de se plonger dans le théâtre classique. Et c'est Macbeth qui a retenu plus particulièrement son attention. Parce que l'univers et la brillante langue de Shakespeare ne doivent pas cesser d’être transmis mais aussi, parce que derrière l’aspect fantastique de l’intrigue, Macbeth reste une œuvre profondément humaine. Dans notre société actuelle qui glorifie une forme unique de réussite – avoir de l’argent, beaucoup, et du pouvoir, davantage -, comment ne pas reconnaître en Macbeth le visage ordinaire de l’ambition ? C’est cette puissante critique politique qu’ils souhaitent mettre en avant aujourd’hui. Que se passe-t-il lorsque l’on place au pouvoir exécutif des personnes qui en ont démesurément soif ? La réponse est peut-être d’une dévastatrice simplicité : le peuple souffre. N’est-ce pas là tout le drame de tant de sociétés actuelles ? Quand le peuple a-t-il réellement porté quelqu’un vers le pouvoir, d’une voix commune, majoritaire, enjouée ? Quand a-t-il pour la dernière fois, vraiment élu une personne émergée de son sein et choisie par lui ? Le cycle ne se reproduira-t-il pas à l’infini si nous laissons toujours les mêmes s’agréer entre eux ?

 

La compagnie défend une lecture de Macbeth qui tente de répondre à ces questions essentielles. L'une des particularités de leurs créations est la pluridisciplinarité. Avec Macbeth, ils accentueront cette démarche en proposant une œuvre théâtrale d'1h30 mêlant moments chorégraphiés proches de la danse, marionnettes, vidéo et musique live.

Et c'est à l'auditorium de Prémol qu’ils débuteront leur travail.

Ils se centreront sur la mécanique du texte, les silhouettes des personnages et partiront à la découverte de toutes les possibilités qu’offrent les marionnettes.

Distribution :

Macbeth d'après William Shakespeare

Traduction : Hugo, Guizot et Schwob.


Adaptation du texte et mise en scène : Aurélie Derbier.


Avec : Anthony Gambin, Margaux Lavis, Colin Melquiond et Clotilde Sandri.


Dates :


  • Mercredi 26 septembre à 16H30/ Rencontre avec l'équipe artistique / Gratuit.


  • Vendredi 28 septembre à 19H / lecture publique / Gratuit.

RESTONS     EN     CONTACT :)

Réservez et/ou écrivez-nous :